Le Cercle diplomatique présente les “Saveurs du Ramadan”

Le Cercle diplomatique présente les “Saveurs du Ramadan”

Le cercle diplomatique regroupant les femmes épouses de chefs de missions diplomatiques de culture islamique, mais aussi d’origines et de traditions différentes, ont présenté à Rabat un ouvrage collectif de cuisine internationale “Saveurs du Ramadan”.

Dans “Saveurs du Ramadan” , la cuisine du Royaume y est représentée par l’Association marocaine des conjointes d’ambassadeurs (AMCA) avec les plats traditionnels du mois sacré de Ramadan, ainsi que par Chef Moha, invité spécial de l’édition, avec des recettes innovantes de la nouvelle cuisine marocaine de ce mois béni.

Lors de la prestation de cet ouvrage, en présence d’une pléiade de hauts-responsables et de diplomates. la présidente du Cercle diplomatique et épouse de l’ambassadeur du Pérou, Mme Alessandra Mancini, a indiqué qu’il s’agit d’un “Voyage à travers les recettes du Ramadan, où la gastronomie joue un rôle important en tant qu’élément intégrateur et catalyseur d’un sentiment d’identité collective qui donne à l’individu la conscience d’appartenir à une communauté qui génère une série de valeurs culturelles partagées”.

L’Art culinaire, un savoir artistique important!

Mme Jamila El Moussali, ministre de la Solidarité, du Développement Social, de l’Egalité et de la Famille  présente à cette cérémonie, a qualifié  cet ouvrage d’un genre artistique “très important”, à savoir l’art culinaire « Ce livre sert également, d’outil de rapprochement entre les peuples par le biais de la culture. “Le renforcement des liens culturels entre les peuples passe aussi par la gastronomie et l’art culinaire fait aujourd’hui partie de la diplomatie”.La condition éminemment “nomade” de la diplomatie est reflétée dans ce recueil de recettes qui font voyager d’un continent à un autre via l’art culinaire et qui font découvrir le savoir-faire des peuples anciens, ainsi que des sociétés modernes ».

La publication de ce précieux écrit a vu le jour grâce à l’aide précieuse et sans laquelle ce travail n’aurait pas pu être réalisé, de l’ICESCO ainsi que des ambassadeurs du Koweït et des Emirats Arabes Unis,

A savoir que les bénéfices de la vente de l’ouvrage seront entièrement reversés à des projets sociaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *