“Le cinéma au service de l’égalité”, un projet de l’association Neama

“Le cinéma au service de l’égalité”, un projet de l’association Neama

Lors d’une rencontre organisée à Rabat, l’association Naema pour le Développement, en collaboration avec ses partenaires  a présenté son nouveau projet « Le cinéma au service de l’égalité ». Ce  projet consiste à employer le cinéma pour lutter contre  les stéréotypes et les discriminations basées sur le genre.

Appuyé par l’Ambassade de France ,ce collectif associatif, l’association Naema ,l’association Cinéma pour tous et partout et l’association du Forum des Licenciés à Ksar El Kabir, se sont joints pour lancer leur projet qui coïncide avec la campagne des 16 jours d’activisme contre les violences faites aux femmes  (25 novembre au 10 décembre 2021) .«Ce projet a pour objectif de contribuer à la diffusion de la culture de l’égalité parmi les hommes et les femmes notamment les jeunes à travers le cinéma et les supports audiovisuels en s’appuyant sur l’expertise des associations partenaires » a expliqué Hafida Bensaleh, présidente de l’association Naema. « L’association travaillera à travers ce projet pour poursuivre son travail d’emploi de l’image cinématographique afin de lutter contre toutes les formes de violence à l’égard des femmes ou de violence sexiste, notamment après le grand succès du projet qu’elle a mis en œuvre entre 2019 et 2020 sur le thème « Les rôles du cinéma dans la lutte contre les violences basées sur le genre » a -t-elle ajouté.

Lutter contre les stéréotypes de genre par le cinéma 

Les partenaires  de ce projet travailleront sur les axes suivants: la sensibilisation des jeunes garçons et filles des communes urbaines et rurales sur les violences à l’égard des femmes et ce dans les zones d’intervention sur les droits et comment protéger de la maltraitance par l’utilisation du cinéma.Créer des débats et échanges de sensibilisation avec les professionnels du cinéma afin de promouvoir un cinéma qui favorise l’égalité femmes-hommes et contre tout type de violences basées sur le genre. Amener les jeunes garçons et filles de lycées à produire des supports audiovisuels qui promeuvent l’égalité H/F par le renforcement des capacités de jeunes et l’organisation de concours des meilleures productions .

Toutefois, malgré  tous les efforts fournis par les décideurs dans la protection des femmes , tout en reconnaissant les avancées dix années  après l’entrée en vigueur des dispositions constitutionnelles, l’intégration des droits des femmes,et de l’égalité entre les sexes dans les lois et politiques  ,les initiateurs de ce projet ,leurs partenaires ainsi que toutes les personnes invitées à cette rencontre, après un échange et débat fructueux constatent que « l’image de la femme dans les médias reste dominée par les stéréotypes sexistes et véhicule des rôles tenus par des femmes qui sont souvent très  normatifs .De plus ,des inégalités se manifestent également en terme d’une sous-représentation des femmes dans l’industrie du cinéma (production , métiers, salaires etc) ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *