Le Mobile Film Festival : 1 mobile,1 minute,1 film !

Le Mobile Film Festival : 1 mobile,1 minute,1 film !

Le Mobile Film Festival Africa a dévoilé sa sélection officielle  de 51 films  d’une minute originaires de 23 pays. Le festival a pour ambition mettre en valeur l’innovation africaine dans les arts, les sciences, les technologies, l’entrepreneuriat et l’économie, auprès du public français. Trois jeunes marocains participent à cette manifestation qui se fera en ligne  entre le 17 février et le 17 mars. La Cérémonie de Remise de Prix  est prévue à Tunis les 23, 24, et 25 mars.

Cette sélection de films d’une minute est pleine de pépites qui sont à la fois créatives, imaginatives, engagées, militantes, humoristiques, sensibles.On y parle de la condition féminine, d’écologie, des droits humains, d’histoire, du COVID. « Dans toutes nos éditions, nous faisons le choix d’accompagner concrètement les lauréats au travers d’un programme de bourses d’aide à la création.   « Nous avons lancé le Mobile Film Festival avec pour objectif d’aller à la découverte des talentueux réalisateurs et réalisatrices d’Afrique  .Le format unique, 1 Mobile – 1 Minute – 1 Film, permet à la fois d’éliminer les contraintes économiques grâce au mobile, tout en créant une forte sélectivité dans sa contrainte scénaristique, grâce au format d’une minute » expliquent les organisateurs.

Pour cette première édition du Mobile Film Festival Africa, les prix seront de 18 500 € pour une aide à la production : – Grand Prix Africa : 10 000 € – Prix du Film Francophone : 2 500 € offerts par TV5 Monde – Prix de la Musique Originale : 2 500 € offerts par la SACEM – Prix du Film Documentaire : 2 000 € offerts par Yebo! – Prix de la Réalisatrice Africaine : 1 500 € offerts par le Festival Tazama « Ces bourses ont pour objectif de permettre aux lauréats de réaliser un film avec des moyens professionnels dans l’année qui suit . Ainsi, nous sommes à la fois une opportunité pour les réalisatrices et les réalisateurs mais aussi pour les producteurs du continent, qui pourront gérer les bourses et accompagner les lauréats avec de nouveaux financements » ajoutent les organisateurs.

Othmane, Soufiane et Nick!

Les lauréats de ces prix seront désignés par un éminent jury représentant la diversité des cinémas d’Afrique.Tous les films sont diffusés gratuitement via tous les grands réseaux sociaux et youtube et sont sous-titrés en français , anglais et arabe pour les rendre encore plus accessibles.

« Une patrie perdue » film dirigé par  Othmane Ait Barbana  est l’histoire : Des millions de migrants syriens se sont trouvés confrontés à des obstacles qui ont accru leurs souffrances, dont le plus important était la perte de leur patrie et de leur avenir. Les enfants réfugiés syriens vivent au Maroc dans des conditions difficiles .

« Partir ou rester ? » par Soufiane Hennani : Dans un Maroc où les libertés sexuelles et corporelles sont interdites, vues comme une honte, une déviation, un péché. Faut-il rester ou partir ? .

« Invisible » par Nick Evrad Ella Ella : Une jeune femme enceinte, vivant en collocation est victime d’un malaise dans l’appartement et personne ne s’en rend compte.

Lire aussi : Le Mobile Film Festival, une édition féministe

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *