Les Maîtres de l’impressionnisme au MMVI

Les Maîtres de l’impressionnisme au MMVI

Première exposition du musée d’Orsay sur le continent africain, et première exposition impressionniste à traverser les rives de la Méditerranée,  “Les couleurs de l’impressionnisme, chefs-d’œuvre des collections du musée d’Orsay” invite à une immersion dans la peinture, du noir au rose, en passant par le blanc, le vert et le bleu. 

La présente exposition se propose de revenir sur un thème rarement exploré dans le champ d’étude de l’impressionnisme : la couleur. Conçu autour d’un ensemble de quarante œuvres, le propos, volontairement resserré et didactique, retrace le cheminement des peintres impressionnistes vers une palette plus claire, et le rôle qu’ils jouèrent dans une certaine histoire de la modernité, dans laquelle la libération de la couleur fut centrale « Plusieurs chefs-d’œuvre de notre patrimoine national ont été rassemblés pour cette exposition, parmi lesquels Madame Darras d’Auguste Renoir, Un coin d’appartement de Claude Monet,  Passage d’un gué au Maroc d’Eugène Delacroix ou encore Vue de toits (Effet de neige) de Gustave Caillebotte ; chefs -d’œuvre auxquels le très beau Musée Mohammed VI d’art moderne et contemporain, récemment rénové, offre un écrin de choix »Dans la dernière partie de l’exposition, la couleur, poussée à son paroxysme d’intensité, s’affranchit du réel, et se met à exister pour elle-même » a indiqué Laurence Des Cars ,Présidente du Musée  D’Orsay et de l’’Orangerie 

Plusieurs espaces de médiation égrenés au long de l’exposition, dont un ensemble inédit de dessins d’Eugène Boudin, permettront d’offrir les clés de compréhension de l’impressionnisme, et de montrer la révolution que fut le passage de la peinture d’atelier à la peinture de plein air.

Parcours de l’exposition 

A travers cette exposition organisée au Maroc sur ce mouvement majeur de l’histoire de l’art, le public découvrira une suite de salles traitant chacune d’une couleur en particulier. De l’ombre à la lumière : le noir,  La peinture claire,  Le blanc, de verts et de bleus,  D’Eugène Delacroix au néo-impressionnisme, Roses : la couleur expressive. L’exposition  tente de montrer comment l’éclaircissement de la palette, le travail sur la vibration lumineuse, a non seulement été un enjeu de la première heure pour les impressionnistes, mais aussi comment ces recherches ont évolué dans le temps, au fil des carrières et des interrogations propres à chaque artiste. Une chronologie chromatique se dessine, et la couleur impressionniste apparaît moins comme le résultat d’une « impression naïve » (selon les mots de Claude Monet à Lilla Cabot Perry) que comme le fruit de choix, d’intentions variées.

Placée sous le haut patronage de Sa Majesté Mohamed VI, roi du Maroc, et de Monsieur Emmanuel Macron, Président de la République Française, l’exposition  « Les couleurs de l’impressionnisme: Chefs-d’œuvre des collections du musée d’Orsay» est programmée du 09 avril au 31 août 2019.

Lire aussi : « Lumières d’Afriques », l’hommage à la créativité !
Lire aussi : La Méditerranée et l’art moderne au MMVI

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *