Une Égyptienne reçoit le Prix Anzisha 2020

Une Égyptienne reçoit le Prix Anzisha 2020

Les 3 finalistes du prix Anzisha 2020 ont été récompensés  lors de la 10 e édition de la cérémonie virtuelle de remise des prix.  Le Prix Anzisha a été décerné à une jeune entrepreneure égyptienne de 21 ans, Alaa Moatamed, Co-fondateur de Presto, un leader dans le service de gestion des livraisons. Le Prix Anzisha pour les plus jeunes entrepreneurs d’Afrique  est un partenariat entre l’African Leadership Academy et la Mastercard Foundaton.

Alaa a une passion pour les affaires depuis son jeune âge. En 2016, elle  a cofondé et dirigé sa première initiative baptisée « Fettrah », un projet visant à enseigner des personnes souffrant d’un handicap mental. En 2019, Alaa a cofondé « Presto » un système de livraison automatisé qui met en relation les vendeurs avec les clients et les fournisseurs. La plateforme offre aux petites entreprises un réseau d’agents de livraison de masse. Presto est au service de 300 magasins et commerçants dans deux villes.

La 2ème gagnante est Matina Razafimahefa, de Madagascar, fondatrice de « Sayna », une entreprise avant-gardiste d’EdTech. Son entreprise recherche, forme et produit de jeunes Africains extrêmement qualifiés dans le domaine du numérique spécifique à l’industrie. Depuis sa création, l’entreprise a étendu sa formation aux Comores, à la Côte d’Ivoire, au Bénin et au Sénégal. À ce jour, Sayna a placé 80 % de ses étudiants sur le marché mondial des technologies de l’information.



Le troisième,  est Mohamed Bah, du Sierra Leone, âgé de  22 ans, fondateur de « Information for All »,une entreprise qui construit des foreuses et rénove des puits et des toilettes, ce qui garantit la disponibilité permanente de l’eau et l’hygiène pour les communautés dépourvues d’eau. À ce jour, l’équipe de l’IFA a foré plus de 20 puits et a fourni de l’eau potable à des milliers de personnes.


Deux marocains finalistes au prix

Pour rappel, deux marocains étaient  parmi les 20 meilleurs jeunes entrepreneurs africains finalistes de ce prix. Mustapha Zeroual, 22 ans, fondateur d’IA4YOU, une initiative commerciale et sociale qui conçoit différents systèmes et plateformes numériques en utilisant l’intelligence artificielle et Abdelouahab Toukkart, 22 ans, fondateur d’Isla Pack, une entreprise qui transforme le papier industriel usagé en boîtes et emballages pour articles de confiserie.

Les autres finalistes, recevront 2 500 dollars et auront la possibilité de rejoindre un programme de bourses pour 122 entrepreneurs qui bénéficieront d’un soutien et d’un mentorat en matière de création d’entreprises.
Les candidatures pour la prochaine compétition du prix Anzisha auront lieu à partir du 15 février 2021.

Lire aussi : Ingénieuses’20 :Yousra Boumyan, lauréate 2020

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *