20 femmes dirigeantes nommées en 2020 à l’ONU

20 femmes dirigeantes nommées en 2020 à l’ONU

Le Secrétaire général des Nations Unies a nommé 20 femmes à des postes de haute direction au cours de l’année 2020, dont la Marocains Najat Rochdi, nommée Coordonnatrice spéciale adjointe pour le Liban au Bureau du Coordinateur spécial des Nations Unies pour le Liban (UNSCOL).

Neuf de ces femmes ont été nommées à des postes dans des missions politiques ou de paix sur le terrain. Neuf sont originaires d’Afrique, sept des Amériques et des Caraïbes, trois d’Europe et une d’Asie.

En juin 2020, la Marocaine Najat Rochdi est nommée en tant que Coordinatrice spéciale adjointe des Nations Unies au Liban, elle  sera également Coordinatrice résidente et humanitaire dans ce pays. Najat Rochdi a plus de 20 années d’expérience dans le développement et l’aide humanitaire ainsi que dans la coordination internationale en zone de conflit et de post-conflit, notamment dans le cadre de sa dernière affectation en tant que Conseillère principale auprès de l’Envoyé spécial pour la Syrie et Directrice de « Peer to Peer » au Bureau des Nations Unies pour la coordination des affaires humanitaires à Genève.

Auparavant, Mme Rochdi a été Représentante spéciale adjointe du Secrétaire général et Coordonnatrice résidente et humanitaire de la Mission de maintien de la paix des Nations Unies en République centrafricaine (MINUSCA). Avant cela, elle était Coordonnatrice résidente et humanitaire au Cameroun et Directrice adjointe du bureau de représentation du Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) à Genève.

Mme Rochdi est titulaire d’un doctorat en systèmes d’information de l’Institut national de statistique et d’économie appliquée (INSEA) de Rabat et d’un master en mathématiques et applications fondamentales de l’Université de Paris Sud 11. Elle parle couramment l’arabe, l’anglais et le français.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *