“Chaouen” la perle bleue exposée à la Casa Árabe

“Chaouen” la perle bleue exposée à la Casa Árabe

Le photographe cordouan Manuel Lama expose à la Casa Árabe, jusqu’au 14 mai dans le cadre de la 17e Biennale internationale de photographie de Cordoue, une collection de photographies dans lesquelles il capture sa vision de la ville marocaine de Chaouen. Cette exposition intitulée « La perle bleue »montre le résultat de son travail lors de divers voyages dans le pays

Fondée en 1471 par Moulay Ali Ben Moussa Ben Racched El Alami, le nom,la ville de Chaouen, vient de la langue tamazight, qui signifie «cornes», se référant à deux montagnes sur les pentes desquelles se trouve la ville. L’artiste Lama collectionne avec sa caméra à la fois des situations traditionnelles au contenu vibrant et des impressions de calme intense.  Ses photographies de Chefchaouen laissent la marge nécessaire pour percevoir, explorer et interpréter les images selon son humeur. De l’architecture du lieu aux scènes de tous les jours, les images conduisent à vivre à la fois une tranquillité placide et la vie troublée d’une ville riffienne qui fut pendant des siècles une ville sainte et interdite aux étrangers, jusqu’en 1920.

Manuel Lama est né à Cabra en 1952 et vit à Cordoue, la capitale. Son lien avec la photographie a commencé dans les années 70 à la Royal Photographic Society de Madrid. Il a déménagé à Cordoue pour des raisons professionnelles et en 1991, il a rejoint l’Association Cordoue de la Photographie , dont il a été nommé membre honoraire en 2012. Il détient le titre d’Artiste de la Confédération espagnole de la photographie (et de la Fédération internationale de la photographie .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *