La Tunisienne Kaouther Ben Hania aux Oscars 2021

La Tunisienne Kaouther Ben Hania aux Oscars 2021

“L’homme qui a vendu sa peau”, réalisé par Kaouther Ben Hania, et représentant la Tunisie aux Oscars 2021, a été nominé pour l’Oscar du Meilleur Film étranger. « The Man Who Sold His Skin » a été tourné en partie en Tunisie, avec dans les rôles principaux la belle actrice italienne Monica Bellucci et le jeune acteur Yahya Mahayn. La cérémonie de remise des oscars aura lieu le 25 Avril 2021. Good luck Kaouther.

« L’Homme qui a vendu sa peau »  a déjà été primé lors de nombreux festivals. Meilleur scénario à Stockholm, meilleur long-métrage de fiction arabe à El Gouna (Égypte), prix Edipo Re pour l’inclusion et meilleur acteur à la Mostra de Venise ou encore grand prix du public et prix du jeune jury à Arte Mare .

Décrit par sa réalisatrice « Comme une allégorie de la liberté personnelle dans un système inégalitaire, le film suit Sam Ali, un jeune Syrien sensible et impulsif, qui a quitté son pays pour le Liban pour échapper à la guerre, avec l’espoir de pouvoir voyager en Europe et vivre avec l’amour de sa vie. Pour réaliser ce rêve, il accepte qu’un des artistes contemporains les plus célèbres le tatoue sur le dos. Quand son corps se transforme en une œuvre d’art prestigieuse, Sam Ali se rend compte que sa décision pourrait en fait signifier autre chose que la liberté ». Le film est ainsi une réflexion très actuelle sur le sort réservé à ceux qui ne sont pas libres de circuler comme ils le souhaiteraient.

La Réalisatrice tunisienne, Kaouther Ben Hania a suivi des études à l’École des arts et du cinéma de Tunis et à la Fémis de Paris. Son premier long métrage documentaire « Les imams vont à l’école » (2010) avait été sélectionné au Festival International du Film de Dubaï. Son premier long métrage de fiction « Le Challat de Tunis « avait été présenté dans la section parallèle ACID du Festival de Cannes. Son film « Zaineb n’aime pas la neige » (2016) avait été projeté en première et en hors compétition au Festival International du Film de Locarno, et avait remporté le Tanit d’Or aux JCC en 2016. 

En 2017 « La Belle et la Meute » avait fat l’ouverture de la section Un certain Regard au Festival de Cannes, édition 2017. Son dernier court métrage « Les pastèques du Sheikh » (2018) a entre autres remporté le Prix du Meilleur réalisateur au festival  du Film Arabe de Malmö et l’Etoile de Bronze au Festival du Film d’El Gouna en 2018.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *