Lalla Fatima, plutôt ratée ta pub !

Lalla Fatima, plutôt ratée ta pub !

Mauvaise, très mauvaise même cette campagne d’affichage  d’une station radio privée. Affichée sur ces panneaux  aussi grandioses, que polluants pour nos yeux et nos villes. Dégradante et humiliante  pour la femme un plus d’un, ce n’est guère une manière élégante de souhaiter aux femmes marocaines  un très bon ramadan 2019. Alors, Messieurs, cachez-moi cette pub que je ne saurais voir.

 Nous savons toutes et tous que «  Femme et Publicité »  ne font pas bon ménage  et ce depuis  longtemps. Chez nous, chaque année, le mois sacré apporte son lot de surprise. A peine sommes-nous émerveillés  et fiers par cette belle et touchante publicité #Mio, voila qu’une autre aussi immorale vient de nous baisser le moral. « Alors que d’autres interagissent subtilement pour faire évoluer les mentalités rétrogrades #Mio, d’autres continuent de les alimenter »  écrira cette jeune femme sur son compte tweeter.

 Encore une fois un  message dégradant et humiliant,  réduisant la femme à un simple objet  véhiculant un message des plus sexistes .Ici, le message certes n’est pas à prendre au second degré. Découverte un lundi matin par un journaliste à l’oeil futé, un grand panneau affichant deux femmes, vantant le mérite d’une station radio, tenant entre les mains ,un sèche-cheveux et une casserole .Sur le visuel figurait ce texte «  Lalla Fatima, ça leurs bonnes idées ça émerveillé ». Certainement, ce journaliste  n’est pas émerveillé par l’idée géniale de ces  concepteurs qui une fois de plus font preuve d’immaturité.  C’est à se poser la question, si ce n’est pas intentionnel, dans l’esprit de créer du buzz pour faire parler d’eux.

Rattrapé par une autre internaute qui dans un tweet écrira  « Parce que leurs bonnes idées, c’est un sèche-cheveux et une casserole!! ». « Publicité rétrograde ! quelle désolation !», postera une autre. «  Sérieux !pfffff … ce serait bien qu’il y ai une contre campagne d’affichage dans ce sens ! #Mio »  écrit une internaute du même avis.

https://www.facebook.com/MioOfficielle/videos/660269657762770/

Une publicité en chasse une autre!

Quelque jours avant le début de ce mois, les citoyens ont découvert, admiré et applaudi une marque #Mio qui s’est  engagée à limiter les stéréotypes rabaissant les femmes en adoptant une communication responsable, et  luttant contre  la persistance des stéréotypes de genre.


Lire aussi : Les Marocains partagent enfin les tâches ménagères
Lire aussi : Mio remporte le Trophée Tilila

Conçue par l’agence RAPP , cette  nouvelle campagne publicitaire   réalisée pour la marque de détergent # Mio   met en scène des hommes de différents âges qui commentent des photos de mains de femmes abimées et desséchées. En 2018, la même marque a marqué les esprits par une autre publicité plus engagée sur le partage de taches ménagères entre les hommes et les femmes.  Ce concept original   a permit à l’équipe de remporter lors de la 1 ème édition du trophée Tillila, le prix récompensant la publicité télévisuelle la plus valorisante de l’image de la femme.

En parlant de l’image de la femme à travers les médias et parce qu’on ne peut pas laisser passer ça sans agir, nous dirons, de cette campagne d’affichage humiliante  venant d’une station travaillant dans le domaine, que  c’est bien dommage !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *