Le FNUAP-Maroc célèbre ses 45 années au Royaume

Le FNUAP-Maroc célèbre ses 45 années au Royaume

Présent au Maroc depuis 1975, Le Fonds des Nations Unies pour la Population (FNUAP) a célébré  vendredi ses 45 ans d’existence au Royaume. Cette célébration est l’occasion de s’arrêter sur les principaux progrès du Maroc en matière de population et de développement depuis 1975, tout en mettant en lumière les principales contributions du FNUAP durant ces 45 années de travail conjoint.

Venus nombreux à cette journée festive qui entre dans le cadre de la célébration de la journée la journée mondiale de la population ( 11 juillet ) , partenaires institutionnels, représentants de la société civile et des organismes de la coopération internationale ,et plusieurs personnalités marocaines se sont retrouvées pour partager leurs témoignages sur cet historique de coopération riche et fructueuse qui réunit le gouvernement marocain et le FNUAP « Cette célébration se veut être une occasion de s’arrêter sur les principaux progrès du Maroc en matière de population et de développement depuis 1975, et mettre en lumière les principales contributions de UNFPA durant ces 45 années de travail conjoint » a déclaré Mr Luis Mora ,Représentant du Fnuap au Maroc.

« En effet, le Maroc peut se féliciter des progrès notables qui ont permis d’améliorer la santé, le bien-être et les conditions de vie de sa population depuis les années 70 » a-t-il ajouté.

Avec une transition démographique en voie d’achèvement, le régime démographique du Maroc converge rapidement vers un modèle similaire à celui des pays avancés. Le Maroc a aussi pu diminuer le taux de la pauvreté multidimensionnelle entre 1990 et 2014, de 58,3% à 8,2% à l’échelle nationale.

L’Etre Humain en priorité !

Pour appuyer ce progrès, le FNUAP a mené neuf programmes de coopération, mettant l’être humain au centre du développement durable. Depuis les années 2000, et en appui aux réformes profondes engagées par Sa Majesté le Roi Mohammed VI, l’agence onusienne a contribué à plusieurs chantiers nationaux d’envergure qui ont permis d’avancer sur plusieurs domaines, notamment l’autonomisation et la santé des femmes et des filles. En améliorant l’accès à des choix éclairés ainsi qu’aux services essentiels de qualité, le recours à la contraception moderne est passée de 35,5% en 1992 à 58% en 2018, le ratio de la mortalité maternelle a aussi été réduit de 332 pour 100 000 naissances vivantes en 1990 à 72,6 en 2018. Ces avancées ont ouvert la voie à des vies plus saines et plus productives.

Appuyer les jeunes et mettre à profit leur potentiel !

Par ailleurs, et pour contribuer à l’autonomisation de la jeunesse et mettre son potentiel au service du développement, le FNUAP a soutenu les efforts du pays pour davantage d’investissements en matière d’éducation, de santé, de protection et de participation.

Arrivant au terme de son 9ème cycle de coopération avec le gouvernement marocain cette année, l’agence onusienne s’est engagée dans un processus de réflexion qui permettra de tracer les grandes lignes de sa future collaboration avec le pays en matière de dynamiques et de droits de la population « Ce partenariat renouvelé sera tissé autour d’une vision stratégique mettant le rôle du FNUAP au service de l’ambition que le Maroc en tant que pays à revenu intermédiaire a tracé pour sa croissance et son développement »  souhaite le représentant de l’agence.

Lire aussi : Le FNUAP et les ambassades nordiques lancent l’initiative “Raconter les femmes autrement
Lire aussi : UNFPA et les sages-femmes plaident pour un meilleur statut professionne

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *