Le hackathon “SMART CITY” récompense les gagnants

Le hackathon “SMART CITY” récompense les gagnants

« Sakina », « Women&Secure » et « Athéna » sont les trois projets primés parmi les six équipes participantes à la compétition académique organisée dans le cadre du projet « Smart City, la technologie au service d’un espace public sûr pour les femmes et les filles, dans la ville de Rabat », projet ambitieux de l’Association Jossour FFM, en partenariat avec ONU Femmes Maroc.

Le jury  constitué de profils diversifiés  a décerné le Premier prix  au projet « Sakina », présenté par Fouad Berri,  Mohamed Mellouki  et Hatim Rhazi de l’Ecole Mohammadia d’Ingénieurs. Le Deuxième prix a été attribué au projet « Women&Secure » présenté par Moummade Nada de l’INSA Euromed de Fès, Azamar Aya de l’Ecole Nationale Supérieure des Mines de Rabat et Bourkab Aymen de l’Ecole Mohammadia d’Ingénieurs. Tandis que le troisième prix a été assigné au projet « Athéna » présenté par Mohtich Fatima-Ezzahra de l’Institut Agronomique et Vétérinaire Hassan II et Rania Louafi de l’Institut Agronomique et Vétérinaire Hassan II. Les projets présentaient des solutions préventives et correctives, en mixant différentes technologies, entre applications web, mobile et objets connectés tout en se basant sur des différents algorithmes et une analyse et traitement de données.

Ciblant de jeunes élèves de 2ème et 3ème année du cycle d’ingénieur, la compétition virtuelle optimisait, de premier abord, leur sensibilisation aux dimensions de sûreté et de bien-être dans la ville de Rabat tout en stimulant leur esprit d’innovation à travers la technologie. Les six projets vont être soumis  au partenaire  MCISE en collaboration avec Jossour FFM, dans l’optique de développer des entreprises sociales. 

Les 6 équipes participantes avaient 8 jours pour présenter leurs propositions de solution Smart et innovante. Les membres du jury ont fait l’analyse et procédé au choix des gagnants lesquels ont développé leurs projets, dans un temps record et dans une situation de confinement et d’encadrement à distance.

Pour rappel, le projet, aligné sur l’ODD 11.7, des objectifs de développement durable, fait aussi référence à l’accès aux espaces verts et à la gestion participative de sa population, ainsi qu’à l’objectif 5 sur l’égalité des sexes.

Lire également : Rabat, ville sûre et sans violence pour ses femmes et ses filles
Lire également : Un Hackathon pour la sécurité des femmes et des filles 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *