Najat El Hachmi remporte le 77e prix du roman Nadal

Najat El Hachmi remporte le 77e prix du roman Nadal

La lauréate du prix Nadal est Najat El Hachmi avec son roman “El lunes nos querrán” (Ils nous aimeront lundi). Organisé par Editorial Destino, le prix est doté de 18 000 euros. Le roman sera publié le 10 Février.

Najat El Hachmi qui a dédié le prix à toutes ces femmes qui vivent aujourd’hui, au XXIe siècle, dans des circonstances où la conquête de leur liberté semble très loin « A tous les gens courageux qui sont sortis du droit chemin pour être libres », déclare-t-elle. Le roman « Ils nous aimeront lundi » relate l’histoire de deux jeunes femmes issues d’une famille musulmane, vivant à la périphérie d’une ville indéterminée et unies par une forte amitié. Les deux femmes en quête de liberté semblent avoir tout contre elles : leur sexe, leur origine, leur classe sociale. “Je dédie ce prix à toutes les femmes qui vivent dans des circonstances où cette liberté semble lointaine et a indiqué qu’il y avait des possibilités pour aller de l’avant : « Il n’y a pas de vie digne sans liberté” a souligné l’auteure catalane et d’ajouter : “je pense qu’il est nécessaire de représenter littéralement les femmes en tant que protagonistes“.

Une écrivaine à succès

Najat El Hachmi est née au Maroc et a grandi à Vic, Barcelone depuis l’âge de 8 ans. Elle est diplômée en philologie arabe de l’Université de Barcelone. En 2004, elle a publié le livre « Je suis aussi catalane“ qui a reçu un succès international et a été traduit dans une dizaine de langues. L’ouvrage, qui a remporté le prix Ramon Llull met le machisme sur la table dans l’islam. « Je suis aussi catalane“ est le prélude à une trilogie composée par “La hija Extra” (Destino, 2015) et “Mère du lait et du miel” (Destino, 2018), où elle s’est penchée sur la coexistence entre différentes cultures.

En 2019, El Hachmi a publié “Ils ont toujours parlé pour nous”  (Destino), un essai dans lequel elle met en garde contre les nouvelles formes et rhétoriques du machisme et de l’islamisme plus conservateur.

Par ce prix, Najat El Hachmi succède à Ana Merino en tant que lauréate du prix Nadal et devient la 17e écrivaine distinguée par ce prix depuis que Carmen Laforet l’a créé avec Nada en 1944. Lors de la cérémonie Nadal, le prix Josep Pla pour la narration en catalan a également été décerné à l’écrivaine vétéran Maria Barbal pour “Tàndem”, une histoire de bonheur” et comment « retrouver la joie du présent”. Selon l’auteure, le roman met en vedette un homme et une femme, le tandem du titre, et explore leur “droit de changer et de regarder le monde différemment, de s’octroyer la liberté de vivre pleinement”.

Lire aussi : Une Américaine lauréate du Prix Nobel de la littérature
Lire aussi : Une Égyptienne reçoit le Prix Anzisha 2020

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *