Confiné(e) au Musée de la Femme de Marrakech

Confiné(e) au Musée de la Femme de Marrakech

Si le confinement nous oblige à rester chez nous, et si les portes du Musée de la Femme de Marrakech sont fermées, les esprits restent ouverts et notre envie de transmettre et de partager intact. Avec le #lemuseealamaison, la culture s’invite chez vous. Alors restez chez vous avec le musée, et prenez soin de vous.

Pour nous accompagner dans cette période de confinement inédite, le Musée de la Femme de Marrakech nous a préparé une sélection de contenus à découvrir au fil des jours et à partager en famille et avec les amis via ses pages Facebook et Instagram.

Le Musée de la Femme de Marrakech qui a ouvert ses portes en 2018, au quartier Sidi Abdelaziz  en plein coeur de la médina a pour objectif de présenter et de préserver la culture des femmes marocaines à travers des expositions thématiques. 

Le 8 mars dernier  a eu lieu le vernissage de l’exposition « Femmes Photographes » de trois photographes marocaines, Fatima Zahra Cherkaoui, Hind Aliliche, et Sara El Ghouat, toutes issues de parcours différents. Chacune de ces artistes, propose à sa façon, selon son univers, ses techniques, une série de portraits de femmes marocaines.

Portrait de femmes marocaines

Fatima Zahra Cherkaoui, propose une série hypnotisante, jouant avec les ombres, les lu mières, les contrastes, pour laisser paraître l’esthétique marocaine par des détails troublants. Un voile, une magnifique bouche, un regard, des détails déconcertants de beauté. 

Hind Aliliche nous fait découvrir une série appelant au rêve, et à l’émotion. Ces portraits de femmes marocaines, berbères aux vêtements traditionnels, mis en scène par Hind sont captivants de beauté, et nous rappellent les peintures orientalistes des 18ème et 19ème siècles.

Sarah El Ghouat, nous montre une série de portraits de femmes rurales des contrées marocaines, marquant la rudesse de leur vie, à travers une série de clichés de leur quotidien. Une série touchante de sincérité.

Les pionnières

«Femmes pionnières» est la première exposition dédiée aux femmes rurales et à leur art, structurant pour la vie quotidienne de la famille, du village et de la communauté. L’exposition «Femmes pionnières» rend un vif hommages à trois femmes marocaines , Malika El Fassi, seule femme signataire dans le manifeste de l’Indépendance du 1944. Izza Gennini, première femme réalisatrice, productrice et distrubutrice de films documentaires au Maroc et Rachida Touijri, artiste peintre de renom au Maroc.

L’exposition « Femmes rurales, Femmes artistes», avec la participation des artistes Aziza El Aabidi, Touria Ikbal, Claudine Mestari. A travers cette exposition le Musée de la Femme de Marrakech met en avant l’ampleur de ce riche patrimoine et il rend un vif hommage à la femme rurale qui, par la réalisation des œuvres exposées, assurera la continuité de cette tradition de tissage ancestrale. Tout au long du parcours de la visite, panneaux, textes explicatifs – en arabe, français et anglais -, photographies, films documentaires, installations audiovisuels, invitent les visiteurs à découvrir le Maroc des femmes.

L’exposition « Femmes du Maroc » prévue de mars à septembre 2020 rassemble historien·ne·s militant·e·s  qui se battent pour changer de regard, faire apparaître le rôle des femmes dans l’histoire pour que celle-ci devienne enfin mixte. Montrer que les femmes n’ont pas été seulement au foyer, mais qu’elles ont eu des rôles significatifs dans tous les domaines. Une manière de déconstruire les stéréotypes et les rôles assignés à la féminité et de permettre aux femmes l’identification et la projection nécessaires à leur empowerment. L’exposition vise à faire sortir les femmes marocaines de l’ombre pour reconstruire une histoire marocaine mixte.

Lire aussi : Un musée du parfum à Marrakech
Lire aussi : Le musée YSL accueille les oeuvres de Noureddine Amir
Lire aussi : Une Biennale d’Art dédiée aux femmes artistes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *